elodie-987

/elodie-987

About elodie-987

This author has not yet filled in any details.
So far elodie-987 has created 39 blog entries.

ZOOM SUR FRANÇOIS DE BRAUER

Adolescent, François De Brauer fait ses premiers pas sur scène dans le cadre de matchs d'improvisation. Il est ensuite formé dans la Classe libre du Cours Florent par Michel Fau et Jean-Pierre Garnier entre autres, puis au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris par Alain Françon, Dominique Valadié, Gérard Desarthe, Yann-Noël, Philippe Garrel...

INTRAMUROS

Du 8 au 24 novembre Au petit théâtre de la Maison de la Culture
Théâtre A partir de 12 ans 1h45 Richard, metteur en scène sur le retour, vient animer un atelier théâtre en prison. Moins par conviction qu'avec l'espoir de trouver là une source de revenus stable. Mais le jour où il franchit les portes du centre pénitentiaire seuls deux détenus ont répondu présent. Malgré le manque d’entrain des participants, Richard va tenter d’accomplir sa mission.

LA LOI DES PRODIGES

Du 25 octobre au 2 novembre Au petit théâtre de la Maison de la Culture
Théâtre A partir de 12 ans 1h30 François de Brauer réalise une époustouflante et hilarante performance autour de la Réforme Goutard, portée par un député du même nom, visant à faire disparaître l'art et les artistes. Une prouesse de haut vol, tout en subtilité, tant dans la forme que dans le fond.

Adieu Monsieur Haffmann, note d’intention

« Je ne sais pas vraiment d’où m’est venu l’idée de cette pièce : sans doute de mes premiers souvenirs d’enfance avec “Bon Papa Alban” qui me promenait pendant des heures dans le cimetière de Montauban. On s’arrêtait devant chaque tombe, il me racontait la vie des morts… et j’adorais ça. Sans doute de ce « voyage scolaire » à Auschwitz qui m’a éloigné de l’enfance tout en me rapprochant de l’horreur dont sont capables les Hommes. Sans doute de tous ces amis touchés par la stérilité et qui cherchent par tous les moyens à avoir un bébé. Une pièce qui parle d’amour, de courage et de peur... et qui au cœur de l’Histoire, aide à mieux comprendre le désordre des Hommes.

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN

Les 31 aout, 6 et 7 septembre
Au grand théâtre de la Maison de la Culture
Théâtre, A partir de 11 ans / 1h30
Paris, 1942. Le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Joseph Haffmann propose à son employé Pierre Vigneau de lui confier sa bijouterie, s’il accepte de le cacher en attendant que la situation s’améliore. Pierre prendra-t-il le risque d’héberger clandestinement son “ancien” patron dans les murs de la boutique ? Et si oui, à quelle condition ?

ZOOM sur PILETTA UN SPECTACLE RADIOPHONIQUE LIVE

PILETTA REMIX c'est une histoire à écouter et à voir, une fable qui se joue des peurs d’enfants et du monde, une performance d’acteurs, bruiteurs, électro-musiciens, mixeurs qui donnent vie à 13 personnages sous les aléas du direct ! Tout y est fait pour et par le son, ce qui nous permet de jouer avec les perceptions. On entend ce qu’on voit mais aussi ce qu’on ne voit pas. Peu à peu le décalage se crée et l’on voit aussi ce qui ne s’entend pas. Les voix se multiplient, se transforment. Les objets détournés se mettent à chanter et le récit est lancé sur les ondes qui se dénudent peu à peu pour montrer l’envers du décor et partager le mystère de la fiction sonore avec des auditeurs-spectateurs complices de la création.

PILETTA REMIX

Du 10 au 26 mai
Au petit théâtre de la Maison de la Culture
Spectacle radiophonique live, A partir de 7 ans / 1h
PILETTA REMIX est une invitation à venir découvrir l’envers du décor d’une création radiophonique. Un voyage sonore des plus singuliers, du théâtre pour les oreilles, de la radio pour les yeux !

ZOOM SUR LA COMPAGNIE F.O.U.I.C ET LEUR SPECTACLE JE VOLE

La compagnie f.o.u.i.c, Faut Oublier Un Instant Clotilde a été fondée en 2001 par le binôme Clotilde Morgiève et Jean-Christophe Dollé, tous les deux formés à l’ESAD (Paris 1992/1995). Ils associent leur travail de création à une prise de contact directe avec les publics multiples d’Épinay au travers d’ateliers hebdomadaires, de stages, dans nombreux dispositifs soutenus par le département ou les aides de politiques de la ville. Avec Je vole... e ile reste je le dirai aux ombres ils signent une seconde poignante dans la tête d’un tueur.