NOS ACTIONS

  • La création de spectacles vivants
  • La diffusion de spectacles
  • Le Festival Voyage
  • Le cinéma de plein air : Cine Des Iles
  • Le projets socio-éducatifs
  • La formation

NOS CONTACTS

Guillaume GAY
Directeur artistique et opérationnel
(+689) 87 28 01 29
cameleon@mail.pf

Alexandra VIDELOUP
Chargée de diffusion
(+33) 7 89 04 45 40
alexandra@cameleon.pf

Elodie CINQUIN-BEIGBEDER
Chargée de production et de communication
(+689) 87 31 40 40
elodie@cameleon.pf

Tuarii TRACQUI
Fa’atianianira’a ra roto i te reo Tahiti
Chargé de communication en langue tahitienne
(+689) 89 78 28 77

LA COMPAGNIE

Depuis 2005, la Cie du CAMéLéON propose en Polynésie française, à travers ses créations et sa programmation, une offre culturelle éclectique tant dans le fond que dans la forme, à la fois populaire et exigeante artistiquement, invitant à l’échange et à l’éveil des consciences.

Forte d’un projet artistique citoyen, porteur de sens, agissant comme une incitation permanente à décentrer notre regard et à alimenter une pensée libre, éclairée et critique, la compagnie a également une vocation éducative et sociale qu’elle développe avec le soutien d’acteurs locaux.

Nous menons tout au long de l’année avec chacun des spectacles que nous accueillons des actions socio-culturelles et éducatives en direction des établissements scolaires, des prisons, des hôpitaux, des foyers et des quartiers prioritaires. Nous faisons un travail important autour de la mixité qu’elle soit d’ordre sociale, culturelle ou générationnelle. Nous cherchons autant que possible à délocaliser notre offre culturelle auprès des îles éloignées à travers notre cinéma itinérant ou des représentations que nous organisons dans des lieux insolites.

La Cie du Caméléon a pour activités :
– la création de spectacles vivants,
– la diffusion de spectacles en Polynésie française,
– l’organisation d’un festival d’arts mêlés à Tahiti, le Festival VOYAGE,
– la mise en place d’un cinéma itinérant en Polynésie française,
– la formation au théâtre et en entreprise grâce aux outils du théâtre,
– la mise en place de projets socio-éducatifs.

 

LA CREATION DE SPECTACLES VIVANTS

En 10 ans, la compagnie a proposé 4 créations diffusées à Tahiti, Moorea, Raiatea, Nuku Hiva, Hiva Oa et Ua Pou, dans d’autres collectivités d’outre-mer (Nouvelle-Calédonie, Réunion), en Europe (France métropolitaine, Belgique, Suisse) et en Russie (Saint-Petersbourg).

2006 : « Cravate Club »  de Fabrice Roger Lacan, mis en scène par Emilie Gilbert,
2007 : « L’Hiver sous la table » de Roland Topor, mis en scène par Patrick Blandin,
2011 :« Family Dream », création visuelle et collective mise en scène par Christophe Luthringer,
2016 : « Les Champignons de Paris » d’Emilie Genaedig, spectacle ayant trait aux essais nucléaires menés dans le pacifique, mis en scène par François Bourcier.

Lien : http://www.cameleon.pf/nos-creations/

LA DIFFUSION DE SPECTACLES

Chaque année, nous proposons en moyenne 7 spectacles que nous installons entre 2 et 3 semaines au petit ou au grand théâtre de la maison de la Culture.

Notre programmation est internationale, très éclectique au niveau des formes théâtrales proposées et des paroles portées.

Depuis novembre 2005, nous avons programmé plus de 80 spectacles, organisé 650 représentations et accueilli environ 125 000 spectateurs. Nos spectacles réunissent entre 1 500 et 2 000 spectateurs, ce qui est considérable pour un si petit bassin de population et pour une offre non commerciale.

Liens : http://www.cameleon.pf/saison-2018/
             http://www.cameleon.pf/2018/01/archives-de-nos-spectacles/

LE FESTIVAL VOYAGE

Créé en 2013, VOYAGE est un festival d’arts mêlés qui réunit, dans les jardins du Musée de Tahiti et des Îles, des projections de cinéma de plein air sur écran géant (films d’animation, de fiction, documentaires et courts métrages) et des spectacles vivants (danse, cirque, contes, concerts, etc…).

À travers des disciplines artistiques éclectiques et bigarrées, le festival invite à la découverte de l’autre et de l’ailleurs sous une thématique chaque année différente.

Lors de la première édition nous sommes allés, chaque soir, à la rencontre d’un nouveau continent, jusque dans la dégustation des spécialités culinaires. L’année suivante, ont été présentées des « Histoires d’eau » ayant trait aux problématiques environnementales et sociétales. La 3ème édition a apporté un éclairage sur la condition féminine à travers le monde et la quatrième édition s’est intéressée aux jeunes citoyens du monde, à leur place dans la société et à l’expression de leurs talents. 

Les samedis, avant le programme de soirée, nous proposons aux festivaliers petits et grands un parcours ludique, créatif et pédagogique (initiation au théâtre, aux danses contemporaines et traditionnelles, aux musiques du monde, au graph, à la peinture, au tatouage, à la photographie, aux arts plastiques, à la marionnette, etc). 

Un événement festif et familial
À travers ce festival, notre volonté est de porter une parole, de susciter le débat, de multiplier les échanges et les rencontres, de créer du lien entre la scène locale et internationale, d’interroger le passé et le présent pour imaginer l’avenir. Mais c’est aussi un lieu de divertissement et de fête réunissant les communautés dans leur diversité culturelle, sociale et générationnelle.

La scénographie du festival a été confiée à Vincent Saedy, ancien machiniste du groupe Royal de Luxe (connu pour ses gigantesques constructions en déambulations) et artiste designer d’importants festivals métropolitains.

Le décorum naturel des jardins du musée est sublimé par l’oeuvre de cet artiste ménageant des espaces d’expression et d’initiation artistiques, de restauration, de détente, etc…, dans un contexte sécurisé permettant aux familles de se disperser sans crainte.

Chaque année cette manifestation réunit entre 2000 et 2500 festivaliers.

Liens :
Présentation de la 4ème édition du Festival Voyage
http://www.cameleon.pf/festival-voyage/

DES PROJETS SOCIAUX-EDUCATIFS

Chaque année, nous menons des actions socio-culturelles et éducatives en direction des établissements scolaires, des prisons, des hôpitaux, des foyers et des quartiers prioritaires. 

Nous veillons à ce que notre programmation dépasse le cadre du centre culturel et qu’elle parvienne à des publics démunis ou empêchés. 

Pour chacun des spectacles que nous programmons, nous proposons une ou plusieurs représentations scolaires, toutes suivies d’un échange avec les élèves. Nous intervenons également à l’intérieur des établissements auprès des classes dotées d’une option théâtre.

Nous menons régulièrement des actions en milieu carcéral. Nous organisons au sein de la prison une représentation théâtrale. Celle-ci est suivie d’ateliers d’écriture et de théâtre durant 10 jours auprès de deux groupes de détenus. 

Clowns et musiciens poussent aussi régulièrement les portes des hôpitaux et vont à la rencontre des enfants malades. Cette année, en partenariat avec le Centre hospitalier du Taaone et l’association « Un don de vie », et à l’occasion de la programmation du spectacle « Réparer les vivants », Molière du meilleur seul en scène 2017, nous avons organisé des débats avec le public en fin de représentations, autour de la problématique du don d’organes. 

Nous invitons très régulièrement des familles des quartiers prioritaires et des enfants des foyers à assister à différents spectacles. Nous allons aussi à leur rencontre avec les artistes que nous accueillons et nous proposons des ateliers d’écriture, de théâtre, d’éveil musical ou de clown.

LA FORMATION

A Tahiti, nous proposons tous les mardis soirs des ateliers de formation au théâtre, destinés aux adultes. Nous utilisons également les outils du théâtre pour des formations en entreprise ayant pour objectif l’amélioration de la communication verbale et non verbale, la cohésion d’équipe, l’écoute, l’estime de soi, la gestion des plaintes, etc.

Lors du dernier Festival Voyage, CAMéLéON a permis l’encadrement et la formation d’un jeune polynésien non diplômé aux métiers de la scénographie. Encadré par des professionnels du métier, Vincent Saedy, scénographe travaillant sur des festivals de renom, et Rémy, décorateur installé à Tahiti depuis 30 ans, ce jeune a participé à la création des espaces d’animation, de restauration et de détente.