Interprétation
Julien COTTEREAU
Mise en scène
Erwan DAOUPHARS
Lumières
François LENEVEU
Son
Ariski LUCAS

AAAHH BIBI
Du 6 au 22 novembre

Au petit théâtre de la Maison de la Culture
Spectacle familial de clown
A partir de 6 ans
1h05

Les vendredis 6, 13 et 20 novembre à 19h30
Les samedis 7, 14 et 21 novembre à 19h30
Les dimanches 8, 15 et 22 novembre à 17h

Séances scolaires les jeudis 12 et 19 novembre à 13h

LE SPECTACLE

Révélé au cinéma par Éric Zonka, Julien Cottereau a fait ses classes en tant que clown-mime bruiteur au Cirque du Soleil, dans le rôle du personnage principal de Saltimbanco. En 2002, il rejoint l’association Clowns Sans Frontières avec qui il tourne à travers le monde dans les camps de réfugiés ou auprès d’enfants victimes de la guerre. En 2007, il est récompensé par le Molière de la Révélation Théâtrale Masculine pour son premier spectacle : Imagine-toi.

Avec ou sans nez rouge, seul ou accompagné, Julien Cottereau nous propose dans aaAhh BiBi un ballet fantasque, mimé et bruité. Son personnage nous emmène à la découverte d’un cirque loufoque et déraisonnable dans lequel défilent artistes déjantés, acrobates peureux, équilibristes amoureux et animaux récalcitrants se vengeant des dictatures du quotidien…

La mise en scène d’Erwan Daouphars, se place discrètement, secrètement, au service de ce poète au cœur blessé d’une douleur gaie, atteignant un comique d’une grande émotion.

LA PRESSE

« En équilibre sur la corde de l’enfance, un monde peuplé de rires et de tendresses qui dégage une humanité réconfortante. » LE MONDE

« Rire, émotion, tendresse et irrévérence assurés. » LE PARISIEN

« Mime d’or ! » LE FIGARO

« Éblouissant clown à facettes. » L’HUMANITE

« Très poétique ! » TELERAMA TT 

« ça donne envie de crier “bis à Bibi” » LE CANARD ENCHAINE

« Tour à tour dresseur, magicien, lanceur de couteaux et surtout clown à l’énorme nez rouge, l’artiste choisit aussi quelques acolytes parmi les spectateurs pour enrichir son univers. Une création très poétique, tendre et moderne » TELERAMA

« Bruiteur de génie, éternel rêveur, il fabrique un monde peuplé de rires et de tendresses qui dégage une humanité réconfortante. » LE MONDE

« Un hommage mimé au cirque traditionnel à la technique et au rythme étourdissants. » LA TERRASSE

« Le mime s’honore ! » LE CANARD ENCHAINE

« Il ensorcelle les salles par son talent ! » TELERAMA

« Cottereau, mime miraculeux » L’HUMANITE

« Tombé du ciel ! » A NOUS PARIS

ARTICLES CONNEXES